Famille Lincio - Swiss Branch

 

Blason


Accueil

 

Avant-propos

 

Origines

Blason

Aire d'extension

Lieu d'implantation

en Suisse

Etudes généalogiques

Documents photos

L'association des "Varzezi" en Suisse

G.-J. Stockalper, roi du Simplon


Blason de la famille d'après un tableau du XIX ème siécle
 

Parmi les documents consultés, le blason présenté ci-dessus apparaît dans un tableau dressé par un certain Clemente GATTI probablement en 1842; le tableau a les dimensions réelles de 27 x 35 cm et décrit (en italien) la désignation du blason que je reproduis ci-après avec sa traduction en langage héraldique français. Ces armoiries doivent être le résultat de recherche effectuées par le prénommé Gatti aux alentours de 1840 et se retrouvent d'ailleurs dans la descendance des différentes branches de la famille Lincio, qui apparaissent toutes provenir de la même localité de Varzo (Italie), selon les précisions que j'ai pu obtenir des membres des différentes branches portant le patronyme "Lincio" et  toujours présentes en Suisse et en Italie (Domodossola).

A. Blasonnement (texte du tableau)

Portando

1) Campo di rena caricato di cinque banderolle d'argento

2) una fascia di gola

3) Campo d'azzuro col lione d'argento, armato e lampegiato di gola

Il seudo e bollato d'una corona di marchese

 

Traduction (en français héraldique)

 

"Coupé par une divise de gueules, bandé de dix pièces d'argent et de sable, et d'azur au lion d'argent lampassé et armé de gueules"

(source : Armorial vaudois 1936-1996, p. 64, Editions Slatkine, 1996, Genève - retranscription du blasonnement en français par M. Brühlart, héraldiste) .

L'écu est timbré d'une couronne de marquis (en l'état actuel de mes recherches, je n'ai pas pu retrouver l'origine de cette couronne de marquis, dont le titre qui y est associé pourrait s'inscrire dans la logique de la légende donnée ci-contre, la marche étant historiquement la limite d'un territoire, soit royaume ou empire, en l'occurrence la République de Venise avec ses possessions en Dalmatie, dans l'actuelle Croatie)

B. Légende

Pour être complet, le tableau dressé par le prénommé Gatti mentionne en outre une légende destinée à donner des indications sur les origines de la famille Lincio, que je livre tel quel, bien que sujette à caution dans sa vérité historique :

"Nella granda raccolta delle legende della noblezza veniziane, pagine 954, e manzione d'un cavaliere di Lincio, che, al servizio della Republica veneziana, in 1360, era Commandante delle Galere Bastimenti. In 1371 a preso l'isola di Candida sui turchi. Si vede encore le rovine del castello dei di Lincio in Dalmazia, a 9 miglia della citta di Zara"

per autentica coppia. Gatti Clemente

Traduction (en français)

"Dans les grands recueils de légendes de la noblesse vénitienne, page 954, est mentionné un chevalier di Lincio, au service de la République vénitienne. En 1360, il était commandant des Galères. En 1371, il prit l'île de Candida aux Turcs. On distingue encore les ruines du château des di Lincio en Dalmatie (actuelle Croatie, ex-Yougoslavie) à 9 milles de la cité de Zara (actuellement Zadar).

pour copie conforme, Gatti Clemente


Avis du Webmaistre du site :

Je ne sais pas a priori quel crédit accorder à cette légende. En tous les cas, les quelques recherches auxquelles je me suis livré et déplacements in situ pour établir la concordance  des faits susmentionnés avec une quelconque réalité historique et géographique ne me permettent en aucun cas d'en attester l'exactitude absolue.

Finalement, même si elle ne reposait sur aucun élément historique prouvé, n'est-ce pas là le charme d'une légende aussi pittoresque ou extraordinaire soit-elle  ? A mon sens bon nombre de légendes de famille entrent dans cette catégorie.

P.L.